L’éclaireuse

Les éclaireuses se perdent dans mon appartement par dizaines pendant quelques jours chaque année.

Celle-ci c’est retrouvée « piégée » en fin de journée, entre le rideau et la fenêtre. La baisse de luminosité vers 17 heures, l’a rendue calme et j’ai pu la photographier de très très très près sans danger. L’objectif est à moins de 2 cm d’elle et elle continue de gigoter tranquillement.

L’éclaireuse
Crédits : Phoenix Pershing

Elles ne sont pas agressives elles sont juste en train d’explorer l’environnement. Elles sont attirées par la lumière et ressortent comme des grandes quand je les libère des rideaux. Elles peuvent aussi dormir une nuit chez à la maison et ressortir le lendemain. C’est même mieux que de la relâcher dehors alors qu’elle est dans une phase de repos.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s