L’art du dialogue et de l’argumentation

  • Isbn : 978-2-7650-2522-1
  • Chenelière éducation
  • Éditeur canadien
  • 2009

L’art d’argumenter est plutôt courant en sciences humaines. Il faut savoir construire des argumentaires cohérents. Quand on étudie la philosophie, la littérature, la sociologie il y a des courants de pensées, des débats qu’il faut-être en mesure de décrypter. Une fois que la technique est apprise cela devient un automatisme de lecture que j’aimerai bien débranché parfois c’est confortable l’illusion… Cela fonctionne pour tout, du cours de sociologie, à la presse, au discours politique ou au repas de famille du dimanche midi.

Une initiation à la pensée critique devrait être un cours obligatoire dans tous les cursus scolaires (pour les plus âgées évidemment, encore que.). C’est moche que cela n’apparaisse qu’en post bac et uniquement dans les filières de sciences humaines. C’est un formidable outil pour décrypter la presse, les discours politiques, où l’intention de toute personne qui tente de te faire adhérer à son point de vue.

Ma partie préférée reste celle qui traite des sophismes. J’ai pris des exemples plutôt décrédibilisant.

  • Jojo a fraudé sa déclaration d’impôts donc tout ce que dit Jojo est faux.
  • Jojo pense qu’il faut faire des efforts concernant les conditions d’élevages des animaux, Jojo mange de la viande et porte des chaussures en cuir donc Jojo a tort.
  • Tout le monde dit que Jojo est con, donc Jojo est un con.
  • Traditionnellement les gens qui s’appellent Jojo sont issus de milieux défavorisés, peu cultivés, Jojo n’est donc pas crédible.

Il y en a une vingtaine de recensés. Certains sont franchement plus compliqués à détecter que d’autres. Il est finalement facile en première lecture de se faire piéger. J’avoue avoir découvert des façons de faire beaucoup plus subtiles… Ce qui fonctionne pour décrypter les écrits des autres fonctionne évidemment aussi pour noyer aussi son propre poisson…

Attention quand même tous les gens qui utilisent des argumentations bancales ne sont pas dans la malveillance ou la manipulation. Il faut donc détecter les erreurs argumentaires et surtout s’interroger sur le motif de l’erreur et l’intention réelle. On n’interprète pas un texte antique de la même manière que la dernière allocution présidentielle où la tentative du petit dernier pour négocier une mousse au chocolat 30 minutes avant de se mettre à table…

Je conclurais sur une anecdote qui date un peu…

« Si vous êtes convaincant, l’autre s’il ne maîtrise pas le sujet va vous croire sur parole, si vous êtes hésitant il va douter et creusera (même si votre réponse est juste) » Mon professeur de biologie nous avait expliquer comment l’enfumer quand on piochait des sujets qui n’étaient pas son domaine d’expertise (il avait un doctorat en gestion forestière). Autant en biologie végétale aucune approximation ne passait autant sur d’autres sujets le culot pouvait payer… Il a passé son année à s’engouffrer dans les brèches « manque de confiance » lors des colles (petit nom des oraux post bac). Autant j’ai appris à être convaincante grâce à lui autant je n’ai jamais réussi à effacer complètement l’expression jubilatoire qui apparaissait sur mon visage quand je lui faisais avaler une couleuvre… Il me connaissait suffisamment pour s’en rendre compte. Mais il ne pénalisait pas. Son but était de nous faire aller le plus loin possible, exploiter le manque de connaissances de l’examinateur faisait partie des outils pour grappiller des points… oui en classe préparatoire on apprend aussi que parfois la fin justifie les moyens… Un jour je parlerai plus longuement des CPGE, et pas forcément en bien…

C’est fou le nombre de conneries qu’on peut faire avaler aux gens en y mettant un peu d’assurance, alors imaginez ce que l’on peut leur faire avaler avec des arguments fallacieux…

Avoir l’esprit critique c’est se trouver dans une situation inconfortable de remise en question dans son rapport à l’information. C’est pas toujours joli joli y compris du côté du lecteur.

Bien à vous Phoenix Pershing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s