Tizombi

Margotik quitte une famille dysfonctionnelle où elle est négligée pour s’installer dans un adorable petit cimetière à l’ambiance victorienne. Les choses se corsent quand elle découvre que l’endroit est habité par quelques zombies aux profils plutôt variés. Le maître des lieux est un enfant : Tizombi. Il n’a pas été transformé, il est né ainsi et il est affamé. Tout y passe humain plus ou moins frais. Pourtant il se lie d’amitié avec l’ado poète et celle-ci prend part à leur vie quotidienne. Si le tome dispose d’une chronologie ce premier opus est segmenté en sketch d’une page.

Cette série est une découverte faite à la bibliothèque. Bien que ce soit un ouvrage trouvé dans bandes dessinées tout public elle n’est pas destinée aux plus jeunes. Ma fille était ravie de me ramener le premier tome il y a deux ans. Elle attend avec impatience la sortie du quatrième. C’est prévu pour aujourd’hui, je l’ai pré-commandé avant hier.

Bien que les trois premiers tomes soient dans les rayonnages à la maison je n’ai toujours pas un avis tranché… Graphiquement ils sont vraiment à mon goût, un peu répugnant, il n’y a pas de manière élégante de manger des cadavres fraîchement déterrés mais leur esthétique me plaît vraiment. Pourtant les personnages féminins sont hyper sexualisés, les repas gargantuesques me donnent parfois la nausée. Les gags ne sont pas à se tordre de rire. Il est truffé de références à la culture pop, presque trop. Je comprends parfaitement l’envie de Cazenove le scénariste de rendre hommage à d’autres créations, mais la fréquence est un peu excessive. Surtout que les jeunes n’ont pas forcément vu tous ces films. Ce qui m’amène à m’interroger sur le public cible.

C’est un surprenant mélange pour une BD « tout public ». A la maison elle est rangée avec les BD des adultes, pour éviter que les plus jeunes soient exposés à des scènes inadaptées. Les illustrés des plus jeunes sont dans une bibliothèque séparée (une autre pièce) pour qu’ils soient libres de lire ce qui leur plait sans la surveillance des adultes et en sortir 25 d’un coup s’ils le veulent pour faire des chemins ou des tours… Ceux des grands par contre sont dans la pièce à vivre sous les yeux des adultes. Aujourd’hui c’est surtout pour les enfants en visite à la maison, l’ado a un libre accès aux bibliothèques.

Extraits tome 1 Tizombi

A réserver aux ados c’est évident, quand à l’âge de l’ado c’est surtout une question de sensibilité et de goût pour le gore. Les adultes appréciant le cinéma du même nom devraient y trouver leur bonheur.

  • Tizombi
  • Scénario Cazenove
  • Dessins : Williams
  • Couleurs : Élodie Jacquemoire
  • Bamboo Edition
  • Sortie du tome 4 le 14 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s