Souvenirs de Marnie, Joan G Robinson

Anna est une jeune fille d’une dizaine d’années, orpheline depuis l’âge de trois ans, elle a été adoptée depuis plusieurs années par une famille aimante dans laquelle malheureusement elle peine à trouver sa place. Anna est froide, neutre, détachée. Mme Preston, qu’elle appelle « ma tante », décide de l’envoyer courant avril à la campagne, en bord de mer chez une amie d’enfance. Le couple, un peu âgé, est accueillant, la maison agréable, et la jeune Anna explore les environs. Elle découvre rapidement la Villa du Marais. Une bâtisse vide depuis de nombreuses années dont l’arrière donne sur l’eau. On s’y rend en canot à marée haute et à pied quand elle est basse. Cette maison la fascine, et par moment celle-ci semble pleine de vie, comme hors du temps. Quand la demeure s’anime, elle se sent observée, puis un jour à la fenêtre du premier étage elle aperçoit une jeune fille blonde de son âge en train de se faire brosser les cheveux. Persuadées l’une comme l’autre d’être observée par un fantôme, elles finissent par se retrouver et se lier le temps d’un été. Leurs rencontres sont aléatoires, elles se cherchent beaucoup et parfois ne se trouvent pas comme si l’espace et le temps leurs jouaient des tours. Les deux adolescentes découvrent avec joie que l’amitié rend heureux. Anna petit à petit s’ouvre au monde, et commence d’envisager qu’il y a une place pour elle quelque part en ce monde, qu’elle a malgré la perte de ses parents une histoire familiale et que ce n’est pas juste un oisillon anonyme tombé du nid.

C’est une magnifique histoire, douce et pleine de tendresse. J’ai eu envie de faire un tour en canot avec les filles pour découvrir les marais et la maison. Les descriptions sont vivantes, simples, elles sonnent juste. Bien que l’histoire se passe juste après guerre, il y a très peu de marqueurs technologiques, on y fait des conserves, des confitures, on parle de bus, de voiture et de canots et de campagne. Le texte est intemporel. C’est un roman court, bien écrit et bien traduit. Il se lit vite, mais sera surtout relu avec plaisir.

Souvenir de Marnie a été utilisé pour l’animé japonais du même nom. Je ne l’ai pas vu, enfin si j’ai vu les 10 premières minutes après avoir lu le roman et mon esprit n’arrive pas à faire abstraction des éléments japonais. Je ne reconnais visuellement parlant ni les personnages ni les côtes britanniques. Et j’ai abandonné le visionnage très vite. Ça reste un très beau film de l’avis général et graphiquement je confirme qu’il est de la même qualité que les autres productions des studios Ghibli (que j’aime beaucoup de manière générale).

Couverture Souvenirs de Marnie

Enfin un petit mot pour l’éditeur : Monsieur Toussaint l’Ouverture.

J’ai découvert leur catalogue via les lectures de membres de ma famille. La ligne éditoriale me plait, il y aura d’autres livres de présenté ici dans les mois qui viennent. Mais c’est surtout la qualité des impressions et des reliures que je souhaitais évoquer. C’est un beau livre, le papier est d’une douceur incroyable, la couverture rigide et les pages intérieures nacrées sont superbes. Il y a un vrai travail sur l’esthétique que l’on ne voit que trop rarement dans cette gamme de tarif. A titre de comparaison le dernier grand format que j’ai acheté coutait 19,90€ couverture souple pour 350 pages. Celui-ci à pagination égale, un tirage bien inférieur et une couverture rigide ne coûte que 16,50€.

  • Auteur : Joan G Robinson
  • Titre : Souvenirs de Marnie
  • Titre orignal : When Marnie was there (1961)
  • Traducteur : Patricia Barbe-Girault
  • Illustration de couverture : Alex Green
  • Editeur :
  • Date de sortie : avril 2021
  • ISBN : 978-23819-60197
  • Tarif : 16,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s